TRASHED

trashed-2

Des tons bleus glaciers du plus bel effet.

À 21 ans, J.B. se retrouve de nouveau coincé chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l'Ohio. II vient d'arrêter la fac et doit absolument trouver un travail pour ne plus avoir sa mère sur le dos. Suite à une annonce providentielle, J.B. et un de ses amis sont engagés comme éboueurs intérimaires. Ils vont découvrir les joies du métier, se confronter aux habitants les plus dérangés de la ville, aux chiens errants et aux sacs-poubelles mal fermés... Pendant une longue année, ils devront faire leur tournée quotidienne sous la pluie, la neige ou sous un soleil de plomb, persécutés en permanence par leur chef, l'infâme Wile E.

Après Mon ami Dahmer et Punk rock & mobile homes, Derf Backderf s'inspire de l'année qu'il a passée comme éboueur avant d'entrer à l'université. Trashed est à la fois un truculent récit parsemé d'anecdotes hilarantes, un portrait au vitriol de l'american way of life et un document édifiant sur les dommages collatéraux de la société de consommation.

trashed-3

L'Inénarrable Magee...

Suggéré par une amie me parlant de mon ami Dahmer il y a quelques temps, le nom de Derf Backderf était resté dans un coin de ma tête comme un mystère non résolu d'X-Files. À la sortie de Trashed, je m'empressai donc de découvrir enfin cet auteur qui était passé sous mes radars, et bien m'en a pris. L'histoire est prenante, et je n'ai pu décrocher avant la fin, des aventures de cette bande de losers atypiques, pur produit d'une société décadente toujours avide de création en la matière. Je me suis moi-même revu à cet âge, travaillant avec d'improbables collègues de toutes nationalités confondues et de toutes déviances sociétales imaginables, cherchant une porte de sortie à cette impasse que la vie semblait m'imposer. Trashed est cru et abrupte, toujours acerbe,  l'on sourit en même temps que l'on grince des dents, et c'est avec délice que l'on suit au quotidien les aventures en trichromie du service de ramassage des ordures du service municipal d'une quelconque ville de l'Ohio (avec une tendresse plus particulière et toute personnelle pour le génial Magee) mais également de la petite bourgade composée de personnalités aussi diverses que hautes en couleurs. Ce roman graphique prend parfois des faux airs de reportage documenté, avec cette focale placée sur notre étouffante surconsommation collective, tout en nous laissant imaginer la vie de ces personnes qui sans pouvoir s'échapper de leur conditions, nous soulagent au quotidien de cette corvée sans fin de gérer nos déchets.

Peut-être manque-t-il simplement ce petit grain de dinguerie qui donne ce supplément d’âme à certains récits, pour permettre à Trashed de se hisser parmi les meilleurs ? Cela m'aura au moins donné envie de découvrir Derf Backderf au-delà de ce simple récit, et de me lancer dans Mon ami Dahmer qui semble être  sa meilleure production à ce jour. Stayed tuned.

Eilez à propos de cette couverture: "C'est normal que ça me fasse penser à un gros phallus?"

Eilez à propos de cette couverture : "C'est normal que ça me fasse penser à un gros phallus ?"

[icon name="headphones" class=" unprefixed_class="] Bande son conseillée : Bibio / The Apple & The Tooth / Bones & Skulls / 2009

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

2 comments

  1. jegs coupons 22 mars, 2017 at 11:03

    Fico muito curiosa em relação a esse livro, não sou nada pudica, mas não sei… ainda não vou colocá-lo na lista!]Acho que vou me decepcionar com ele!Bjks

Recommandés

X