TOP TEN DES PIRES PERSONNAGES DE COMICS

Si les capacités créatives de certains auteurs nous laissent parfois dubitatif, d'autres ont eu un instant d'égarement pardonnable. Toujours est il que le résultat est là: Leurs contributions à nos univers communs poursuivent leurs petites carrières pour le meilleur, et également (ici) pour le pire. Petit florilège de créations où les auteurs concernés auraient peut être mieux fait de se casser une jambe certains matins que de nous laisser ceci en héritage.

black_racer10. The Black racer - Le pisteur noir.

Sgt. William "Willie" Walker- DC Comics- 1 ère apparition: New Gods#3 (Juillet 1971)- Jack Kirby

Sortit tout droit du cerveau du génial Jack Kirby alias le KING KIRBY, le pisteur noir, personnage lié au Fourth World est une sorte de surfeur d'argent taiseux qui vient récolter l’âme des morts. Guidé par la Source, il prit possession du corps du Sergent Willie Walker, un vétéran de la guerre du Vietnam, devenu paraplégique et muet suite à ses blessures, alors que celui-ci venait d'assister à un meurtre en regardant par sa fenêtre et que le tueur s'apprêtait à s'occuper de ce témoin gênant. Graphiquement exceptionnel , le petit supplément d’âme du personnage étant sa capacité à se déplacer dans l'espace en maniant ses bâtons de skis d'une façon que Jean Claude Killy n'aurait pas renié (avec en en bonus un véritable casque rouge de chevalier). Une idée, un concept..

razorback9. Razorback

Buford Hollis - Marvel Comics- 1 ère apparition: Spectacular Spider-Man vol. 1 #13- Archie Goodwin/Bill Mantlo/Sal Buscema

Buford Hollis était routier avant de se dire que la meilleure idée pour entamer une carrière de super vilain (ou de héros par la suite) et d'exploiter au mieux le pouvoir mutant de conduire un truck (ou n'importe quel autre véhicule, mais son choix s'est porté sur un truck) était de se constituer un costume de cochon sauvage avec un masque aussi pratique à porter que de combattre le crime en tutu et en palmes. Une réussite à tout niveau, mais intensivement sur le design.

Paste-Pot_Pete8. Paste-pot Pete / Pete-pot-de-colle.

Peter Petruski- Marvel Comics- 1 ère apparition: Strange Tales #104 (1963)- Stan Lee/Jack Kirby

Quand on se lance dans le crime de haut vol, finalement on a pas quinze milles options: Soit on peut faire des dégâts majeurs parce que la nature, un accident ou une mutation en a décidé ainsi, soit on peut s'équiper avec un système pour encoller les ennemis, et au mieux, être très très pénible (mais alors vraiment très pénible), ce gars à vraiment le profil du mec lourdingue qu'on invite dans les soirées en se disant qu'il peut faire tout foirer. Aux dernières nouvelles, Il aurait entamé sa reconversion dans le papier peint.

mattereaterlad65817. Matter-Eater Lad - Le gars mange-matière.

Tenzil Kem- DC Comics- 1 ère apparition: Adventure Comics #303 (Décembre 1962)- Jerry Siegel/John Forte

J'ai vu un paquet de personnages intéressants dans la légion des super-héros mais ce gars qui mange absolumment tout est vraiment génial. Tenzil kem a tellement eu la dalle sur sa planète natale qu'il s'est mis à tout bouffer, rien ne l’arrête désormais, pas même la bouffe du Brady's (private joke). Grand prix absolu du meilleur nom de comics toute catégorie.

tarot6. Tarot

Rowan- Broadsword Comics- 1 ère apparition: Tarot witch of the black rose#1 (mars 2001)- Jim Balent

Combattre les goules et démons d'outre tombe quasiment à poil quand on est une sorcière à un avantage. Certainement. (ne pas perdre de temps au saut du lit / perturber les démons / le droit d’être nudiste ET de sauver le monde / impressionner les adversaires / économiser des frais de pressing / être allergique à certaines matières ) dès que je le trouve je vous en parle. Tenez-vous bien: 72 épisodes pour une frange de lecteur que je ne stigmatiserai pas plus, et certains numéros collectors qui valent une blinde.

frogman5. Frog man - L'homme grenouille.

Eugene Patilio- Marvel Comics- 1 ère apparition: Marvel team up #121 (Septembre 1982)- JM DeMatteis

Eugène Paul Colorito Patilio a la lourde tache de succéder a son paternel pour revêtir la panoplie de Frog-man, et si lui a été un super vilain, Eugène lui, file dans le droit chemin pour laver l'honneur de son daron et aide son idole, Spiderman. Le gabarit d’Eugène est parfait pour bien remplir son costume au niveau des cuisses, et les petits yeux discrets dans la bouche du costume renforce cet présence unique dans le monde des comics. Et comme si ça ne suffisait pas, il est roux.

captain-marvel4. Captain Marvel

Nom inconnu- Éditions M. F. Enterprises- 1 ère apparition: Captain Marvel#1 (4 issues, Avril 1966) Myron Fass.

En voilà un des nombreux Captain Marvel que je ne connaissais pas. Celui là est un robot qui a la particularité de se détacher en plein de parties (le tout en s'écriant : "Split") pour pouvoir tournoyer au tour de ses adversaires. Fut un temps le LSD avait le vent en poupe outre atlantique.

skateman3. Skateman

Billy Moon- Pacific Comics- 1 ère apparition: Skateman #1 (Novembre 1983)- Neal Adams

Dans la grande catégorie des justiciers dit de "rues" la pratique est souvent de doter le vigilant d'une mission particulière, fréquemment générée par une mésaventure personnelle, et un talent particulier pour le différencier des autres. Autant vous dire qu'ici, on est dans le fond du panier , concurrent direct de Dazzler et Night Trasher, d'autant plus étrange que contrairement à son nom, il n'est pas équipé d'un skate, mais de rollers old fashioned (bon d'accord, ça revient à la mode à toute blinde).

latache2. The Spot - La tache.

Dr. Jonathan Ohnn- Marvel Comics- 1 ère apparition: Spectacular Spider-Man #97 (December 1984)- Al Milgrom/Herb Trimpe

Sous les ordres de son employeur Wilson Fisk alias le Caïd, le Dr Jonathan Ohnn doit reproduire les radiations émises par la Cape afin de copier les pouvoirs du super-héros. Une nuit, il réussit à créer un portail circulaire noire, en provoquant une coupure de courant sur toute la ville de New York. Il prend le risque de passer à travers, et perd connaissance. À son réveil, il réalise qu'il flotte dans une dimension différente, entre les ténèbres et la lumière. Il réussit à revenir sur Terre par son point d'origine. Son voyage le transforme physiquement, et il décide d'utiliser ses pouvoirs pour vaincre des héros au combat. Sous le nom de la Tache. Que dire de plus?

Egg_head1. Egg Head - tête d’œuf.

Elihas Starr- Marvel Comics- 1 ère apparition: Tales to Astonish #38 (Dec 1962)- Stan Lee/Jack Kirby

Avoir un archi-ennemi qui s’appelle tête d’œuf aura définitivement achevé Hank Pym (il s'est d'ailleurs mis à boire rien que pour cela). On ne pouvait décidément pas se relever d'un pareil Némésis sans perdre totalement sa crédibilité (imaginez juste un instant une discussion entre Red Richards et Hank Pym sur le sujet: "Fatalis nous a attaqué 3 fois ce mois ci"(...)"oui ben moi pareil avec tête d’œuf..."). Tête d’œuf est de loin le personnage le moins charismatique de toute l'histoire des comics. Je pense que se serait un atout majeur pour le Marvel Universe de liguer contre ce type l'ensemble des héros lors du prochain crossover/event pour qu'enfin, on puisse avoir un adversaire digne de ce nom. Il a l'avantage de pouvoir représenter n'importe quel supérieur hiérarchique minable et ainsi permettre l'identification du lecteur au héros qui le combat. Un réussite incontestable.

Au pied du panthéon : Le fondeur, Stone-Boy, L'oeil, Boucing-boy, l'homme aux échasses, Speedball.

1 comment

  1. LoloPower 26 août, 2016 at 15:22

    Et le Arm-fall-off boy? qui peut utiliser son bras (qu’il décroche) et frapper ses ennemis avec..(DC Comics)

Recommandés

X